mardi 27 janvier 2015

Aujourd'hui cette épreuve me fait réaliser que j'ai perturber l'équilibre de mon enfant en l'exposant à des expériences qui allaient à l'encontre de son libre arbitre et je le regrette amèrement.

Bonsoir M. P-A

Un grand merci pour le suivi et retour à la normalité avec notre garçon de 10 ans avec lequel nous ne savions plus quoi faire tellement son comportement était instable et colérique.

Depuis de nombreuse aillant évolué dans les groupes de croissance spirituels et divers ateliers de guérison. Nous avons adhéré peu à peu à un style de vie qui rendait normal d'exposer nos enfants à nos nouvelles croyances spirituelles.

De ce fait il était normal de s'en remettre davantage à une séance de guérison Reiki ou de lecture de l'aura pour tenter de rétablir l'équilibre chez notre garçon.  Ce qui n'a pas été le cas bien au contraire...

Après quelques consultations chez des médiums, rien n'arrivait à des résultats avec lui.

Dès la première rencontre, j'ai été surpris par votre approche très humaine et simple.

Vous nous avez réveillés et ramené dans le droit chemin sur l'impact qu'on avait sur nos 3 enfants, particulièrement le plus vieux, de leur imposer consciemment ou inconsciemment nos nouvelles adhérences parce que nous croyons que c’est spirituel!

Je vous avoue qu'il n'a été facile en premier d'accepter humblement que nous ses parents faisaient partie de l'une des causes principales de cette problématique de révolte et instabilité d’humeur!

Aujourd'hui cette épreuve me fait réaliser que avons perturbé l'équilibre de notre enfant en l'exposant à des expériences qui allaient à l'encontre de son libre arbitre et je le regrette amèrement, même si pensions bien faire.

Maintenant notre garçon va beaucoup mieux depuis plusieurs semaines, depuis que nous ne parlons plus de paranormaux devant eux, et que nous n’amusons plus à nous faire des Reikis entre nous.

Un sincère remerciement pour votre grand respect et ouverture du coeur que vous nous avez témoigné tout au cours de nos rencontres.

Gilles T.
Terrebonne


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire